Return to site

Les grandes figures de la sieste

De nombreux grands hommes de notre histoire maîtrisaient l'art de la sieste

La sieste dans le cadre des fonctions professionnelles a toujours été un sujet de controverse. Pourtant, certains des personnages les plus célèbres de notre histoire faisaient fi de ce complexe pour bénéficier des nombreuses vertus de la sieste. Sceptiques, cet article est pour vous.

Albert Einstein

Il est dit que le célèbre physicien n’était pas adepte des longues nuits de sommeil. En revanche, il était reconnu pour être un ardent pratiquant du sommeil polyphasique (sommeil fractionné au cours de la journée). Il dormait donc peu la nuit mais s’accordait des power-naps de façon récurrente au cours de la journée. 

Jacques Chirac

Fervent siesteur, il préface l'ouvrage, l'éloge de la sieste de Bruno Comby de ces quelques mots : 

[ ...] Ce n'est pas facile chez nous où le fait d'évoquer le repos suscite souvent la plaisanterie. Il n'est qu'à se rappeler combien notre humour populaire aime à railler la sieste et ceux qui la pratiquent. On continuera, longtemps sans doute, à sourire de la prétendue paresse des latins qui observent, depuis la plus haute antiquité, cette pause des débuts d'après-midi où la chaleur rend toute activité pénible. Pourtant, comme il est maladroit de confondre sommeil et paresse !

Le repos est une affaire sérieuse, dont la qualité conditionne notre existence. De nombreuses religions ont sacralisé le sommeil dont Charles Péguy écrivait qu'il est "l'ami de Dieu [et] de l'homme". Les anciens savaient que la clé des songes est aussi celle de l'équilibre et du bonheur, et recommandaient la pratique de la sieste.

Il est de fait qu'elle facilite grandement la vie de ceux qui la pratiquent régulièrement, soit qu'elle les repose, tout simplement, soit encore, je peux en témoigner, qu'elle leur octroie, pour travailler, les extraordinaires créneaux d'efficacité intellectuelle de la nuit.

Winston Churchill

Une carrière politique de près de soixante années. Différents postes de ministre, premier Lord, secrétaire du Home office, secrétaire d’état à la guerre et de l’air, chevalier de sa Majesté mais aussi Premier Ministre et véritable Voix des forces alliées britanniques lors de la Seconde Guerre Mondiale. Comment un seul individu a-t-il pu faire face à tant de responsabilités avec tant de brio ?

Au delà de la célèbre consommation de whiskey et de cigares de Sir Churchill, il reconnaissait lui-même avoir recours à de plus saines pratiques pour affronter son quotidien. De courtes nuits oui mais des micro-siestes indispensables au bon fonctionnement de cet Homme d’Etat. Il le déclarait d’ailleurs lui-même : « La nature n’a pas conçu l’humanité pour travailler de 8h du matin jusqu’à minuit sans lui accorder ce moment récupérateur béni, même s’il ne dure que vingt minutes. C’est suffisant pour retrouver toutes ses forces vitales ».

Beaucoup de stress, d’alcool, de cigares, pas de sports, des siestes quasi quotidiennes. C’est à se demander quel élément peut être jugé responsable de sa longévité.

John Fitzgerald Kennedy

Cet emblématique Président des Etats-Unis était connu pour ses deux heures de sieste quotidiennes. Bien plus qu'une pratique anodine, ce rituel était pris très au sérieux par le Président qui interdisait formellement à quiconque de pénétrer à l’étage de sa chambre à la Maison-Blanche durant cette période.

Salvador Dali

L’artiste bien connu pour ses peintures, sculptures, films ou encore livres, l’était un peu moins pour ses insomnies.
C’est pourtant un fait, Salvador était un grand insomniaque. Et pourtant, au vu de sa carrière et de son héritage, il serait difficile de qualifier Señor Dali d’être peu productif.

Dali était un grand adepte des siestes cuillères ! Quelques minutes, c’est tout ce qu’il fallait à Salvador Dali pour se ressourcer et pour retrouver toute sa créativité. Des années plus tard, des études ont mis en lumière que pratiquer l’art de la sieste permettait, en plus de booster la productivité, d'améliorer sa créativité.

La sieste du moine

La sieste du moine (ou sieste cuillère) est une technique encore répandue en Espagne permettant de réaliser une power-nap. Le principe est simple, s’asseoir dans un fauteuil, une cuillère à la main et un plateau en métal sur le sol. En entrant dans le sommeil profond, les muscles de la main se relâchent et la cuillère tombe sur le plateau, vous réveillant au moment idéal.

Les exemples d’hommes d’affaires, politiciens, acteurs, artistes, sportifs et autres personnages emblématiques de notre Histoire adeptes de la sieste se cumulent : Obama, Napoleon Bonaparte, Benjamin Franklin, Victor Hugo, Thomas Edison, etc... Comme le disait le philosophe grec Héraclite, « les hommes, dans leur sommeil, travaillent fraternellement au devenir du monde ». Un esprit apaisé du stress et de pensées qui s’accumulent sera toujours plus à même de prendre de meilleures décisions.

D’après une étude récente de la Fondation Nationale du Sommeil, près de 85% des mammifères font de petits sommes au cours de la journée. Les humains font partie des 15% restants, ayant adoptés au fil des siècles un cycle de sommeil monophasique : nous dormons la nuit et restons éveillés la journée. Cependant un tel rythme ne fait pas partie de notre patrimoine génétique naturel et les experts recommandent la pratique de la sieste pour tous.

Certaines grandes figures de notre histoire sont arrivés à la conclusion que la sieste au quotidien était indispensable à leur performance, au point de ne plus pouvoir s'en passer. Pourtant la sieste n'est pas un luxe, car elle est universelle et devrait donc être intégrée au quotidien de chaque personne désireuse de se sentir mieux dans leur vie professionnelle.

Thibaud Ferrero

La Siestoune a pour mission de démocratiser la pratique de la sieste en entreprise grâce à un meuble de sieste dédié aux milieux professionnels. Vous souhaitez en savoir plus ? C'est par ici !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly