Return to site

La sieste pour les nuls

Découvrez les différentes facettes de la sieste et ses nombreuses vertus

Face à une époque où tout s'accélère, il est bon de prendre un moment chaque jour pour se ressourcer. Pour cela, rien de mieux que la sieste. Elle est naturelle, gratuite et non-toxique. Mais comment bien la pratiquer ? Il en existe des dizaines ! La sieste est en quelque sorte le couteau suisse du sommeil, elle permet de répondre à de nombreux besoins en fonction de la manière dont vous l'utilisez.

 

Comme toute activité humaine ou sportive, la sieste s'apprend et on peut se perfectionner et progresser en s'exerçant.

Bruno Comby, auteur de l'éloge de la sieste

 

Le timing de sa sieste est un point essentiel. D'après la recherche, la meilleur moment pour faire la sieste est 12h après le milieu de sa nuit, soit en général vers 15h. Sarah Mednick, chercheuse à l'université d'Harvard et auteur de l'ouvrage Faîtes la sieste, conseille de siester 6h après le réveil afin d'effectuer une sieste optimale.

On distingue deux grands groupes de siestes : les siestes compensatrices et les siestes ressourçantes (ou revigorantes). Le premier, comme son nom l'indique, a pour objectif de rattraper ou de prévenir le manque de sommeil de nuit. Le deuxième, vise à améliorer les capacités cognitives du siesteur au moment où il en a le plus besoin, souvent en début d'après-midi.

Les siestes compensatrices

Généralement longues, elles permettent au siesteur de rattraper son quota d'heures de sommeil pour éviter de fragiliser son organisme. En durant plus de 30 minutes, elles font entrer le siesteur dans un sommeil profond qui se réveillera en état de somnolence. C'est à cause de l'inertie du sommeil. Mais même si le siesteur met du temps à retrouver ses esprits, ces siestes présentent de nombreux avantages.  

La sieste royale

Cette sieste de 90 minutes permet de réaliser un cycle entier de sommeil et donc de rattraper une nuit de sommeil écourtée. Elle est donc utile, voire nécessaire, pour les personnes en manque de sommeil. En effectuant un cycle complet de sommeil, le siesteur améliore sa mémoire à long terme et sa créativité. Bien effectuée, l'avantage de cette sieste est qu'elle peut vous éviter le phénomène d'inertie du sommeil car vous vous réveillez en fin de cycle et non en plein milieu.

La sieste suprême

Quand vous vous allongez en vous disant "Allez, je vais me faire une petite sieste d'une heure". C'est de celle-ci que vous parlez. Cette sieste agit directement sur la mémoire à court terme et permet d'intégrer les apprentissages récents. Néanmoins, elle présente un désavantage : le réveil se fait en plein milieu de la phase de sommeil profond, ce qui cause une inertie du sommeil importante et donc souvent une mauvaise humeur.

Les siestes ressourçantes

Elles n'ont pas pour but de récupérer le sommeil en retard mais simplement de redonner de l'énergie au cerveau et de produire certaines hormones bénéfiques à l'organisme. Ces siestes n'exploitent que le sommeil léger, permettant ainsi au siesteur de ne pas subir d'inertie du sommeil et d'être d'attaque dès le réveil.

La sieste flash

La particularité de cette sieste est qu'elle peut se pratiquer... debout ! L'avantage de ce format est que l'on peut l'utiliser n'importe où, mais surtout plusieurs fois par jour. Ce type de sieste est plus proche de la méditation que du véritable sommeil mais elle permet de faire baisser son niveau de stress et d'affuter nos sens en seulement quelques secondes.

La micro-sieste

A pratiquer assis ou allongé, elle s'apparente à de la somnolence et ne dure qu'entre 1 et 2 minutes. Ce sont les quelques minutes qui précèdent l'endormissement. Durant cette phase, l'esprit devient très créatif, voire presque mystique. C'est pourquoi elle est très populaire chez les artistes... et les scientifiques ! Pour effectuer une micro-sieste parfaite, faîtes comme Salvador Dali ou Albert Einstein et utilisez la technique de la cuillère.

La sieste éclair (ou power-nap)

C'est la plus efficace selon les nombreuses recherches qui ont été effectué sur le sujet. Elle dure entre 15 et 20 minutes pour une hausse de la productivité de plus de 34% (source : NASA). Entre la micro-sieste et la sieste suprême, elle a des effets reconnus sur la mémoire, la créativité, la gestion du stress et la vitesse de réaction. Composée uniquement de sommeil léger, elle consiste à se réveiller juste avant d'entrer en sommeil profond. Ce type de sieste est également la plus indiquée pour améliorer le moral et l'optimisme.

C'est le deuxième groupe de siestes qui doit trouver sa place en entreprise. Développer un environnement de travail nap-friendly permettrait à tous les employés d'effectuer le type de sieste qui leur convient le mieux afin d'être plus productifs.

De nombreux autres bienfaits connus sont communs à toutes les siestes : la perte de poids, une meilleure mine, une vie sexuelle plus épanouie, une meilleure humeur, un stress diminué, atténuation des dépendances... Mais surtout, ça fait du bien !

Mais maîtriser l'art de la sieste n'est pas donné à tout le monde. En oubliant la sieste, nous avons bouleversé nos instincts, et perdu cette aptitude maîtrisée par le reste du monde animal. L'objectif de la Siestoune est de créer des solutions innovantes de sieste pour accompagner les gens dans la réponse à ce besoin naturel et essentiel.

La Siestoune a pour mission de démocratiser la pratique de la sieste dans tous les milieux professionnels. C'est pourquoi nous avons créé un meuble de sieste pour entreprise afin de faciliter son intégration dans n'importe quel environnement de travail. Nous proposons également à nos clients venir sensibiliser leurs équipes aux bienfaits de la sieste et à des techniques de relaxation pour la pratiquer en toute sérénité.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly