Return to site

La sieste au travail à travers le monde

Certains pays considèrent la sieste comme indissociable du monde du travail

Même si les tendances et les normes de qualité de vie au travail évoluent, il subsiste en France un certain frein à l'intégration de la sieste à la dynamique des entreprises. Pourtant ce modèle n'est pas nouveau et a fait ses preuves dans plusieurs pays et ce depuis plusieurs décennies déjà.

Les Chinois en tête avec le xiu-xiu

En 1948, c'est Mao qui fut à l'origine de ce fameux article 43 qui inscrit le droit à la sieste dans la constitution chinoise en mentionnant que "les travailleurs de la République populaire de Chine ont droit au repos". Depuis, ce droit est profondément ancré dans la culture locale et il est devenu commun de croiser des chinois endormis dans des lieux parfois anodins, comme sur des meubles d'exposition ou sur des bancs publics.

Magasin IKÉA de Pekin

Un Japon décomplexé avec l'Inemuri

Au pays des samurais et des geishas, c'est idéologiquement que la sieste est acceptée au sein du monde du travail. Malheur à celui qui réveillerait un employé qui s'accorde un repos bien mérité sur son clavier d'ordinateur ! S'endormir au travail est signe de dévouement à l'entreprise et les bienfaits de la sieste sont bien connus. Par contre, elle doit être pratiquée à la vue de tous, c'est d'ailleurs l'origine du terme Inemuri qui signifie littéralement dormir alors que l'on est présent.

Comment expliquer cette mentalité asiatique concernant la sieste au travail ?

Depuis les temps ancestraux, les asiatiques pratiquent la médecine préventive ; leur mode de vie entier est dirigé vers le fait de prévenir les maux. À l'image des arts martiaux qui développent les capacités de combat dans le respect du corps et de la forte consommation de thé, aux bienfaits purifiants sur l'organisme.

Au contraire, la culture occidentale privilégie la médecine curative ou palliative. Les populations préfèrent attendre que les maux se manifestent pour ensuite tenter de les éradiquer.

C'est pourquoi en France, on favorise le café, les boissons énergisantes et les médicaments qui ne font que masquer les effets de la fatigue, sans les régler. Alors que dans les pays asiatiques, la sieste est pratiquée sans complexe au travail et plus généralement dans la vie de tous les jours.

Et de l'autre côté de l'Atlantique alors ?

Durant la dernière décennie, les entreprises américaines se sont de plus en plus intéressées au repos et plus précisément à la sieste. Selon deux chercheurs du laboratoire Dever Research, 10% des employeurs américains auraient mis des lieux de sieste à la disposition de leurs collaborateurs et 33% valoriseraient (ou du moins toléreraient) cette pratique.

Dans la Silicon Valley, ce principe est très répandu. De nombreux géants locaux mettent à disposition de leurs employés des espaces dédiés à la sieste allant jusqu'à investir dans des nap-pods coûtant plusieurs milliers d'euros. Les objectifs principaux de ces initiatives concernent la réduction de la fatigue et donc l'augmentation de la performance. Néanmoins ces entreprises ont constaté de nombreux d'autres avantages à l'insertion de la sieste entre leurs murs : une meilleure ambiance, des journées plus longues et beaucoup moins de cafés consommés !

Le géant des réseaux sociaux en faveur de la sieste au travail

C'est en Europe que les avis s'accordent le moins sur la sieste

En Espagne, le droit à la sieste est sacré et le rythme de travail des locaux s'en ressent : les espagnols travaillent de 10h à 20h avec une pause déjeuner de... 3h ! Cette habitude provient des milieux ruraux où la température du début d'après-midi ne permet pas de travailler. Mais cette coutume ne plaît pas à tout le monde ; certains hommes politiques espagnols, dont le premier ministre actuel, souhaitent harmoniser les horaires de travail hispaniques à ceux des autres pays, c'est à dire une fin de journée à 18h et seulement une heure pour déjeuner. Affaire à suivre.

Chez nos voisins germaniques, ce sont les syndicats qui militent farouchement pour le droit de la sieste au travail. Dans un pays confronté au problème de vieillissement de la population, il semble logique d'amorcer des initiatives destinées à ménager les travailleurs.

En France, de nouvelles tendances de qualité de vie au travail apparaissent et les mentalités commencent à évoluer : les générations X et Y privilégient une bonne ambiance de travail à un salaire élevé. Certains pays sont en revanche encore plus réticents, comme le Royaume Uni, où la sieste n'est pas considérée dans le milieu de l'entreprise.

La Siestoune a pour mission de démocratiser la pratique de la sieste dans tous les milieux professionnels. C'est pourquoi nous avons créé un meuble de sieste pour entreprise afin de faciliter son intégration dans n'importe quel environnement de travail. Nous proposons également à nos clients venir sensibiliser leurs équipes aux bienfaits de la sieste et à des techniques de relaxation pour la pratiquer en toute sérénité.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly